ZZK - Sound Vol. 4
ZZK - Sound Vol. 4
  • Charger l'image dans la galerie, ZZK - Sound Vol. 4
  • Charger l'image dans la galerie, ZZK - Sound Vol. 4

ZZK - Sound Vol. 4

Prix normal
$27.00
Prix réduit
$27.00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Disque vinyle 33 tours, label ZZK Records
Vinyl 180 grammes
Compilation 11 titres

 

Sautant entre les continents et recontextualisant des lignes rythmiques vieilles de plusieurs siècles, la compilation ZZK Sound Vol. 4 est à la fois un instantané saisissant de l'avant-garde électronique d'Amérique latine et un aperçu passionnant de sa prochaine vague.


Né d'une fête underground de Buenos Aires et lancé pour la première fois en 2008, ZZK Records a passé plus d'une décennie à l'avant-garde de la musique latino-américaine, créant un espace pour les artistes donnant une tournure futuriste (et souvent électronique) aux rythmes classiques et aux traditions folkloriques. En cours de route, le label s'est répandu à travers le monde et a aidé à lancer quelques stars - Nicola Cruz, Chancha Vía Circuito, La Yegros et Son Rompe Pera parmi eux - mais ZZK continue sa quête de nouveaux artistes, sons et perspectives.

"ZZK Sound Vol. 4" rassemble une nouvelle génération de talents de toute l'Amérique latine, ainsi que 2 titres des vétérans de choix que sont Maga Bo (Brésil) et Tremor (Argentine). Compilé par le co-fondateur de ZZK, DJ Nim - l'A&R original du label - les origines de la compilation remontent aux premiers jours de la pandémie. Alors que le monde se verrouillait, il a lancé un appel à candidatures et, en l'espace de trois mois, il avait reçu plus de 1000 titres.
Nim les a littéralement tous écoutés, réduisant la pile à ses 11 favoris. Après avoir écouté cette sélection, Grant C. Dull - un autre co-fondateur de ZZK, qui dirige les opérations quotidiennes du label - n'en croyait pas ses oreilles : Nim l'avait encore fait ! Aucune remarque à faire, ni aucun changement dans la liste des pistes. "ZZK Sound Vol. 4" a été rapidement mis en production.

Alors que les compilations précédentes de ZZK Sound étaient principalement axées sur le club, Vol. 4 suit un chemin plus profond, plus introspectif. Ce n'est pas un disque ambiant - aucune sortie de ZZK ne serait complète sans batterie - mais les rythmes hypnotiques sont ici beaucoup plus destinés à l'inconscient collectif qu'au dancefloor.
S'ouvrant sur les morceaux envoûtants de Pawkarmayta et QOQEQA, tous deux originaires du Pérou, la compilation dégage immédiatement une sorte de magie rituelle, faisant appel aux traditions musicales africaines et indigènes tout en puisant dans la musique électronique moderne et un sens du mysticisme purement latin. Sebuky, un Équatorien d'origine vivant actuellement à Barcelone, ajoute un peu plus de poids sourd à la procédure, et ce poids percussif se poursuit à travers les contributions tout aussi transportantes de Mangle (Colombie), Cruzloma (Équateur) et Selvagia (Pérou/Argentine via México ).

Ailleurs, Yoyoyo transforme la musique cueca de son Chili natal, Akilin fait appel au rappeur américain Bomani Armah pour l'aider à explorer les traditions afro-vénézuéliennes et "Cadê Zé" de Maga Bo - le premier morceau brésilien à apparaître sur une sortie de ZZK - est une bass-banger chargée (bien qu'indéniablement spirituel). Galo Vermelho (Argentine) livre une leçon polyrythmique de folklore numérique, suivant les traces du groupe de Buenos Aires Tremor - l'un des premiers projets signés avec ZZK - qui clôture la compilation avec le rythme entraînant d'une fête presque Lynchienne.